Neutralisante est la Gorgone qui, tel un masque, se pose sur le visage et sidère

2.Helmut Newton, Grand Hotel de Milan, Milan, 2002

« La face de Gorgô est un masque ; mais au lieu qu’on le porte sur soi pour mimer le dieu, cette figure produit l’effet de masque simplement en vous regardant dans les yeux. Comme si ce masque n’avait quitté votre visage, ne s’était séparé de vous que pour se fixer en face de vous, comme votre ombre ou votre reflet, sans que vous puissiez vous en détacher. C’est votre regard qui est pris dans le masque. La face de Gorgô est l’Autre, le double de vous- même, l’étrange en réciprocité avec votre figure, comme une image double de vous-même, l’étrange, en réciprocité avec votre figure comme une image dans le miroir. »

Jean-Pierre Vernant, La Mort dans les yeux, Paris, Hachette,1985, p. 82

About these ads

One thought on “Neutralisante est la Gorgone qui, tel un masque, se pose sur le visage et sidère

  1. corps gracile à peine gainé de noir laissant luire son modelé et l’éclat de l’oeil, avec une cigarette dans l’histoire : helmut newton inspiré capturant une énigme.
    jean-pierre vernant et l’Autre, l’étrange.
    double plaisir..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 718 autres abonnés