Walter Benjamin

Walter Benjamin na Bibliothèque Nationale de France, Paris — Gisèle Freund, 1939

« L’important dans le roman, ce n’est donc pas qu’il nous instruit en nous présentant un destin étranger, mais que ce destin étranger, par la flamme qui le consume, nous procure une chaleur que nous ne trouverions jamais dans notre propre vie. Ce qui attire le lecteur vers le roman, c’est l’espérance de réchauffer sa vie transie à la flamme d’une mort dont il lit le récit. »

Walter Benjamin