« Ecrire quelque chose qui ait un sens »

John Berger at Festivaletteratura, 2007 © Mauro Albrizio.

Se demander sans fin comment on peut écrire quelque chose qui ait un sens, ce propos de Jean Tardieu n’a cessé de me tarauder. Dès lors, en ces instants où le trépas approche à grands pas, il est temps d’arrêter de tricher et d’écrire mon épitaphe. Je laisse sur ma table de chevet l’argent nécessaire pour les frais d’obsèques et l’achat d’une pierre tombale, cinq cents euros devraient suffire.

« Ma vie fut ni belle, ni laide. J’ai reçu de ma mère tout l’amour qu’on puisse espérer et de mon père une flopée de non dits. N’oubliez pas que la vie est un sport et un passe temps. »