L’ombre et le reflet

Jacques Henri Lartigue, « l’ombre et le reflet », Hendaye, Août 1927

« C’est aux reflets que l’ombre doit sa clarté et son plus on moins de clarté.

Il me semble que Rembrandt aurait dû écrire au bas de toutes ses compositions : Per foramen vidit etpinxit ; sans quoi on n’entend pas comment des ombres aussi fortes peuvent entourer une figure aussi vigoureusement éclairée. »

Denis Diderot