On crée ce que l’on n’a pas

Liselotte Strelow, Salvador Dali, 1953 

« Socrate et Sartre. Tous les deux laids, tous les deux détestant leur corps. Éprouvant de la répugnance pour leur chair, aspirant à un monde transparent et éternel. Qui pouvait inventer le platonisme, si ce n’est quelqu’un qui se sentait le ventre plein de merde ?

On crée ce que l’on n’a pas, ce dont on éprouve l’urgent besoin. »

Ernesto Sabato