La première femme

Philippe Halsman –Refugee Girl, Paris, 1938Philippe Halsman –Refugee Girl, Paris, 1938

« On amène Pandora devant les dieux et les hommes toujours rassemblés avant la grande séparation. Ils sont tous suffoqués, estomaqués. Elle est merveilleuse. Elle resplendit de beauté et d’éclat. On ne peut la voir sans être séduit, l’aimer, la désirer. Alors Zeus déclare que cet être, qui vient d’être créé artificiellement, est la première femme, l’ancêtre de toutes les femmes. Elle est appelée Pandora dans le texte, car elle est le cadeau (doron) que tous (pan) les dieux vont faire aux humains. »

Jean-Pierre Vernant, la première femme, Bayard Éditions, 2005