Il pose des filets pour attraper d’innocents petits oiseaux

Edward Weston Jose Clemente Orozco, 1930Edward Weston Jose Clemente Orozco, 1930

« Nous ne pouvons regarder au-delà de notre angle : c’est une curiosité désespérée que de vouloir savoir quels autres genres d’intellects et de perspectives pourraient exister encore : par exemple si quelques êtres sont capables de ressentir le temps régressivement ou dans un sens alternativement régressif et progressif (ce qui donnerait lieu à une autre orientation de la vie et à une autre notion de cause et d’effet). Mais je pense que nous sommes aujourd’hui éloignés tout au moins de cette ridicule immodestie de décréter à partir de notre angle que seules seraient valables les perspectives à partir de cet angle. Le monde au contraire nous est redevenu “infini” une fois de plus : pour autant que nous ne saurions ignorer la possibilité qu’il renferme une infinité d’interprétations. Une fois encore le grand frisson nous saisit : mais qui donc aurait envie de diviniser, reprenant aussitôt cette ancienne habitude, ce monstre de monde inconnu ? Hélas, il est tant de possibilités non divines d’interprétation inscrites dans cet inconnu, trop de diableries, de sottises, de folles d’interprétation, notre propre nature humaine, trop humaine interprétation, que nous connaissons… »

Nietzsche, Le gai savoir, § 374.1886, §1