L’ange radieux

Xiao Wen Ju by Tim Walker for Vogue US September 2012,Xiao Wen Ju by Tim Walker for Vogue US September 2012

« Ange radieux, viens à moi; tu te promèneras dans la prairie, du matin jusqu’au soir; tu ne travailleras point. Mon palais magnifique est construit avec des murailles d’argent, des colonnes d’or et des portes de diamant. Tu te coucheras quand tu voudras, au son d’une musique céleste, sans faire la prière. Quand, au matin, le soleil montrera ses rayons resplendissants et que l’alouette joyeuse emportera avec elle, son cri, à perte de vue, dans les airs, tu pourras rester encore au lit, jusqu’à ce que cela te fatigue. Tu marcheras sur les tapis les plus précieux; tu seras constamment enveloppé dans une atmosphère composée des essences parfumées des fleurs les plus odorantes. »

Comte de Lautréamont, Les Chants de Maldoror, Chants I, (1869)