La nuit aussi est sombre

Karen Kessi-Williams.Maratani Refugee Camp, Mozambique, 2001.© Karen Kessi-Williams, Maratani Refugee Camp, Mozambique, 2001

J’habite

dans les quartiers sombres du monde

sans lumière ni vie.

Je vais par les rues

à tâtons

appuyé à mes rêves informes

en trébuchant dans l’esclavage

à mon désir d’exister.

Ce sont des quartiers d’esclaves

des mondes de misère

des quartiers sombres.

Où les envies se sont diluées

et où les hommes se sont confondus

avec les choses.

Je marche à l’aveuglette

par les rues sans lumière

inconnues

encombrées de mystique et de terreur

en donnant le bras aux fantômes.

La nuit aussi est sombre.

© Agostinho Neto (Angola), » Noite », in Sagrada Esperança, Sá da Costa, Lisbonne, 1974

Ilha de Mozambique, 2001

© Karen Kessi-Williams, Ilha de Mozambique, 2001